ESMERALDA DA COSTA

O Grito
2014
Vidéo HD sonore - 4'46
Le cri advient lorsque la parole articulée ne peut plus s’exprimer. Il extériorise la pression accumulée ou les traumatismes larvés qui nous oppressent. En superposant son corps à celui de la mère, et ces derniers à la forêt, l’individualité se dissout : la fille devient la mère, la mère la terre. Le cri emporte les corps au seuil d’une indiscernabilité qui affirme la continuité du vivant et la traversée des inquiétudes qui l’accompagne. Les images et les timbres de voix dissonent, se distordent et se déploient, hantant le devenir de la mémoire, tel un spectre avec lequel il faut cohabiter.

Autres projets